Diocèses de la province de l'Ouest

Pour la plupart des catholiques, Église et argent sont deux sujets qui ne font pas bon ménage. Et des préjugés sur le Denier, nous en avons des tas ! Conviction ou mauvaise foi ?


#1 : L’Église reçoit des aides du Vatican !

La plupart des catholiques pensent encore que l’Église en France bénéficie d’aides du Vatican et qu’elle reçoit des aides de l’État.

👉 Non, l’Église ne perçoit pas d’aide et la retraite des prêtres aînés n’est pas assurée par l’État !

Mise à part la rénovation des églises, les paroisses ne reçoivent donc aucun soutien extérieur et ne vivent que grâce au don des fidèles.

#2 : Je donne à la quête, ça ne suffit pas ?

Bien tenté ! On aimerait que ça soit aussi simple, mais ce n’est pas le cas..

Donner à la quête est un geste liturgique et une manière d’accompagner l’élan spirituel de l’offertoire d’un geste concret.

Cependant, vous vous doutez bien que ce ne sont pas les 5€ que vous déposez dans le panier chaque dimanche qui peuvent assurer le salaire de 1000 € de vos prêtres, le chauffage et l’électricité de l’église.

👉 Le Denier représente 40% des ressources de l’Eglise. Il peut être versé une fois par an, ou par mensualités. Vous pouvez donner  + ou – 1% de votre revenu selon vos possibilités.  

#3 : Le Denier ne profite pas directement à ma paroisse !

Le Denier sert exclusivement à assurer les besoins de votre paroisse. Il est vrai que certaines paroisses plus favorisées soutiennent les paroisses en difficulté mais seulement après avoir clôturé leur compte

👉 Ainsi, sur denierouest.com, vous pouvez sélectionner sur la carte votre diocèse, puis choisir dans votre formulaire de don votre paroisse !

#4 : Donner à des associations remplace le don au Denier !

Vous soutenez déjà par vos dons des communautés ou associations dont vous vous sentez proche et c’est très généreux de votre part.

👉 Le Denier n’est pas un acte de charité mais le moyen par lequel chaque catholique subvient aux besoins de sa paroisse.

Si l’argent ne sera jamais la condition d’appartenance à l’Église, il est pourtant important de se rappeler que chaque chrétien bénéficie gratuitement des sacrements et des activités de sa paroisse et que la couverture des frais engagés ne tombe pas du ciel.

#5 : Il y a assez de gens qui donnent !

👉 C’est malheureusement ce que disent de trop nombreux catholiques puisque seulement 32 % d’entre eux contribuent au Denier.

Il n’est pas normal de jouer pendant 20 ans les paroissiens clandestins en s’en remettant à la générosité de ses frères.

Donner c’est toujours douloureux mais si tout le monde se repose sur les autres la charge de ceux qui restent fidèles au Denier sera de plus en plus lourde

Nous vous invitons à prendre le temps de lire l’article « Le Denier, qu’est-ce que c’est? » : lire l’article.